L’entraîneur est un intervenant important de notre système sportif. Au sein de l’EVQ, l’entraîneur doit être capable de d’assumer plusieurs rôles à la fois à la fois.

Il existe deux points d’entrée au parcours de formation des entraîneurs en kayak d’eau vive : soit par les formations pour instructeurs ou par les formations des entraîneurs.

 

Introduction a la compétition (ELCC)

À l’aide des modules multisports suivants, la personne acquiert les connaissances nécessaires pour devenir un entraîneur débutant, dans la parcours des entraîneurs :

· Prise de décisions éthiques (PDE) – 4,5 heures en ligne

· Enseignement et apprentissage (EA) – 5,5 h – en ligne

OU

· Instructeur Lac (L1) – 8 heures en présentielle et 4 heures en ligne

 

Pour approfondir sa base de connaissances, l’entraîneur débutant doit suivre le cours Introduction a? la compétition (ELCC) et faire l’évaluation correspondante. Les entraîneurs certifiés à ce niveau sont considérés comme des entraîneurs de niveau régional, capables d’entraîner de jeunes athlètes jusqu’au niveau « Apprendre à s’entraîner » dans le Développement du pagayeur à long terme.

Pendant la formation ELCC, les coachs apprennent à :

· Apporter un soutien aux athlètes en entraînement

· Analyser les performances techniques

 

Competition Développement (Comp-Dev)

L’entraîneur de développement de la compétition travaille au niveau provincial ou national et encadre des athlètes qui passent de l’étape de l’entraînement pour s’entraîner à l’étape de l’entraînement pour concourir. Les exigences strictes contribuent à professionnaliser le rôle, et les conditions préalables à la certification sont plus complexes.

 

La réussite des modules multisports ci-dessous est une condition préalable à la certification, en plus de l’atelier Comp-Dev, de la soumission du portfolio et des multiples évaluations sur place :

 

SPORTSQUÉBEC et l’Association canadienne des entraîneurs (ACE)

Voici les étapes à suivre pour entreprendre ou poursuivre une formation d’entraîneur :

· Contacter Eau Vive Québec ou consulter la section COMPÉTITION ou CALENDRIER du site web pour connaître les prochaines formations disponibles.

· Consulter le calendrier de formation de SPORTSQUÉBEC pour compléter les modules multisports (prise de décision éthique, élaboration d’une séance d’entraînement, nutrition, élaboration d’un programme sportif de base, enseignement et apprentissage, habiletés mentales de base).

 

Liens importants :

 

Ce qu’il faut savoir pour le financement des fédérations, des athlètes et des entraîneurs

· Programme de soutien au développement de l’excellence sportive (PSDE)

L’objectif du PSDE est de soutenir financièrement des fédérations québécoises de régie sportive dans leurs démarches visant à atteindre les plus hauts sommets de la performance dans les disciplines qu’elles régissent, afin d’améliorer les performances des athlètes québécois sur les scènes sportives canadienne et internationale.

Il s’agit d’une subvention pour des entraîneurs encadrant régulièrement, en entraînement comme en compétition, les athlètes engagés dans une démarche d’excellence, et détenant au moins une certification de niveau 3 ou ayant suivi une formation « compétition/développement » ou une formation supérieure du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE).

Critère d’admissibilité :

· Posséder une certification d’entraîneur de niveau 3 ou avoir suivi la formation compétition/développement ou une formation supérieure du PNCE. Les entraîneurs visés devront travailler activement comme entraîneur sportif au moins :

o 1 800 h par année pour être considéré à temps plein; OU

o 900 h par année pour être considéré à temps partiel.

 

L’entraîneur visé, à temps plein ou à temps partiel, doit être le responsable principal du plan annuel d’entraînement et de compétition des athlètes, assister à la majorité de leurs séances d’entraînement et les encadrer régulièrement lors des compétitions.

Les critères concernant les montants pouvant être accordés sont les suivants :

· Pour un entraîneur à temps plein d’un club ou d’une association régionale : un montant maximal de 15 000 $ et un minimum de 5 000 $

· Pour un entraîneur à temps partiel d’un club ou d’une association régionale : un montant maximal de 5 000 $ et un minimum de 3 500 $

· Pour chaque entraîneur à temps plein d’un centre national d’entraînement ou de la fédération, un montant maximal de 25 000 $ et un minimum de 5 000 $

· Le montant maximal total alloué à l’embauche d’entraîneurs, dans le cas d’un club ou d’une association régionale, doit être autorisé par le MEES

 

NOTRE BLOGUE

NOTRE actualité

Voir toutes →

NOS PARTENAIRES

Adhère à EVQ pour bénéficier d'une foule de services offerts à nos membres!