La pratique du kayak récréatif

 
 
Le kayak est une petite embarcation étroite qui est traditionnellement propulsée à l’aide d’une pagaie à deux pales et utilisée généralement avec une jupette pour empêcher l’eau d’entrer dans l’habitacle. Cette embarcation a été développée par les Inuits et d’autres peuples autochtones du Nord il y a des milliers d’années pour se déplacer sur les lacs, les rivières et les océans.
 
La pratique récréative du kayak a débuté au XXe siècle, en Europe et en Amérique du Nord, d’abord très lentement, en raison peut-être d’une difficulté de construction. Les embarcations comme la périssoire française (en vogue de 1900 à 1960), pourraient dériver du kayak.
 
À partir des années 1990, le kayak récréatif, de mer et d’eau vive, connaît un réel engouement. Les plastiques moins coûteux et durables avec lesquels ils sont fabriqués favorisent l’accessibilité à la pratique en facilitant l’apprentissage de la navigation et permettent la découverte de l’espace marin.
 
Le kayak d’eau vive, une embarcation solide, courte et pontée, permet la navigation dans des rivières jusqu’alors inaccessibles aux barques et aux canoës. Cette pratique extrême attire surtout les jeunes alors que les débutants sont séduits par le kayak sur les lacs et les rivières en eau calme. De plus, le kayak s’avère plus maniable, plus léger et moins coûteux que le canoë, et permet la pratique en solo.

NOTRE BLOGUE

NOTRE actualité

Voir toutes →

NOS PARTENAIRES

Recevez notre infolettre

Si vous en êtes intéressés, n'hésitez pas à adhérer à notre infolettre.